Les six axes de la réforme « Trumpcare »

Emilie LEBEE/ mai 26, 2017/ Système de santé américain/ 0 comments

La réforme du système de santé américain cristallise le débat politique depuis le début de l’année 2017. En effet, les républicains vouent aux gémonies la réforme Obamacare de 2012, qui « détruit le pays » selon Donald Trump. Son abrogation constitue un des chantiers prioritaires du nouveau président. Un premier pas a été franchi le 04 mai 2017 avec l’approbation d’une réforme par la chambre des députés, maintenant soumis à l’examen du Sénat.

Une loi de réforme du système de santé porté par le Président des Etats-Unis (American Health Care Act ou AHCA) a été adoptée par la Chambre des députés le 04 mai 2017. Cette loi reprend la majeure partie des propositions qui figuraient de la première version de la loi AHCA, qui avait été présentée en mars.

Le Bureau du Budget du Congrès (Congressional budget office – CBO) vient de chiffrer les conséquences à attendre de cette loi si elle est adoptée par le Sénat. David Blumenthal et Sara R. Collins, du Commonwealth Fund en ont décrypté les six principales mesures :

1/ L’abrogation des pénalités pour les individuels et les entreprises qui ne souscrivent pas d’assurance santé.

2/ La réduction des déductions d’impôts qui permettaient aux personnes avec des revenus limités d’acheter une assurance santé.

3/ La possibilité ouverte aux assureurs de facturer des prix jusqu’à cinq fois supérieurs pour les personnes âgées. Certains assurés plus âgés pourraient voir leurs cotisations augmenter de 800%.

4/ Le plafond des franchises et des copaiements est augmenté pour tous.

5/ La sortie de l’expansion de l’assurance publique Medicaid à partir de 2020, qui réduit l’accès à l’assurance santé des personnes les plus démunies. 14 millions de personnes perdraient leur couverture santé de ce fait.

6/ La réduction à hauteur de $834 milliards des fonds fédéraux qui étaient destinés à aider les états à financer les programmes de Medicaid et Medicare.

La réforme est maintenant dans les mains du Sénat, qui semble s’orienter vers une réécriture intégrale de la loi. Cette option pourrait fragiliser la majorité à la Chambre des députés et compromettre l’adoption de la réforme. Les semaines à venir devraient apporter des éclairages complémentaires sur le contenu définitif de cette loi emblématique aux forts enjeux économiques,  politiques et sociétaux.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*