Le centre de formation continue en ligne du CHU Sainte-Justine

La rubrique « Inspirations » présente des exemples sélectionnés dans les systèmes de santé étrangers et susceptibles d’inspirer les acteurs du système de santé français. Le centre de formation en ligne du CHU Sainte-Justine, au Québec, constitue un exemple inspirant de modernisation et de dynamisation d’une politique de développement continu des compétences s’appuyant sur le e-learning. Les contenus, réalisés par les professionnels de l’établissement, permettent la valorisation des expertises en interne et la mobilisation de la communauté hospitalière.

Le CHU Sainte-Justine a créé une plateforme d’apprentissage en ligne. Les contenus sont élaborés par les professionnels de l’établissement et en particulier le Conseil des Infirmières et Infirmiers du CHU Sainte-Justine, qui existe depuis 1995. Les administrateurs du site précisent que l’ensemble des formations proposées sur le site font l’objet d’un processus de validation interne, visant à sécuriser et à valider le contenu des formations proposées.

La spécificité de cette plateforme est d’être ouverte aux professionnels de l’établissement mais aussi, pour une partie des contenus, à des internautes extérieurs qui n’ont qu’à créer un profil pour accéder aux données.

Les contenus proposées par ce centre de formation en ligne reflètent les différents champs d’action de l’établissement :

  • Soins : des formations techniques sont disponibles en ligne : prévention des plaies de pression, protocole rivipancel en hémato-onco, etc.
  • Services médicaux : la plateforme est utilisée pour améliorer l’accès des nouveaux professionnels et des stagiaires médicaux. Le service d’endocrinologie pédiatrique propose ainsi un ensemble de vidéos et de contenus présentant efficacement les objectifs du stage, l’organisation du service et de ses personnels et mettant à disposition les outils d’évaluation utilisés par l’équipe.
  • Outils informatiques : le dossier médical informatisé ou le logiciel de déclaration des évènements indésirables font l’objet d’une présentation en ligne.
  • Sécurité : la formation « mesures d’urgence » comporte par exemple trois modules d’une trentaine de minutes correspondant aux trois niveaux d’urgence (vert, orange, rouge) et est validée par un quizz. On peut imaginer que le CHU Sainte-Justine rend la validation de cette formation obligatoire pour ses nouveaux employés et peut facilement vérifier que tous ses agents sont formés.

Certaines formations font l’objet d’un certificat de réussite, établi selon les normes de l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ) et de la Société de formation et d’éducation continue du Québec (SOFEDUC). Les connaissances sont généralement évaluées via des quizz.

Ce centre de formation en ligne me semble susceptible d’inspirer les Responsables d’établissement de santé français pour plusieurs raisons :

  • il constitue un support interactif de développement des compétences des professionnels de santé.
  • il permet de valoriser les compétences des experts internes, qui forment leurs collègues.
  • il automatise le suivi informatique du niveau de formation des nouveaux arrivants via les certificats et accréditations.
  • il facilite la formation des nouveaux arrivants et des nombreux stagiaires des hôpitaux aux spécificités de l’établissmeent.
  • il permet à des établissements plus petits de bénéficier des connaissances développées dans les centres mieux dotés, et peut constituer un outil de mobilisation particulièrement positif dans le cadre des GHT par exemple.

Pour accéder au site : https://formation.chusj.org/